Temps de lecture : 6 minutes

Créativité : comment devenir créatif

Des enfants créatifs grâce à leur imagination

Le plus souvent, lorsque l'on crée, nous ne partageons pas notre création par peur de nous faire plagier. Mais être créatif, c'est avant tout vouloir partager une idée. Une idée, qui, si elle est bonne, en remplacera une autre pour améliorer le monde dans lequel nous vivons. Être créatif, ce n'est donc pas être en compétition avec ses rivaux. Car dans le monde de la créativité, il n'y a pas de première place : il y a seulement des routes infinies qui mènent vers un monde meilleur.

Quelles sont les prédispositions à prendre pour être créatif ?

Oubliez le résultat, concentrez-vous sur l'aventure

Être créatif, c’est reproduire un processus jour après jour jusqu’à ce qu’une de vos idées remplace une autre dans l’esprit de votre audience.

Mais l’important n’est pas de se concentrer sur la finalité, mais sur le processus créatif qui vous a permis d’en venir à bout.

1. Une idée résout un problème : trouvez le problème !

Une nouvelle idée vient résoudre :

  • Un problème
  • Un manque
  • Ou un besoin.

Elle ne sort donc jamais de nulle part. Elle s’inspire de ce qui existe déjà pour les améliorer.

Par exemple, lorsque les Mésopotamiens inventèrent la roue, ils partirent d’un constat simple : ils devaient transporter de plus en plus de matériel pour développer leur écosystème (agriculture, artisanat, etc).

Et plus il y avait de matériel à transporter, moins la méthode utilisée (le tirage) était adaptée. Pour répondre à cette problématique, ils inventèrent la roue qu’ils installèrent sur les chariots.

Voilà une belle preuve de créativité, qui a commencé par la recherche d’une solution à un problème.

2. Inspirez-vous de ce qui existe déjà

Comme nous l’explique Nicolas Bordas dans son livre l’idée qui tue, une idée n’apparaît pas de nulle part, elle vient remplacer une autre.

S’il y a un problème, observez les solutions qui existent en amont de ce problème.

Par exemple, depuis les prémices de la technologie, les bases de données existent (et même avant si vous souhaitez aller plus loin dans la logique). Mais elles étaient programmées par des ingénieurs informatiques à l’aide de code. Ce qui, pour le commun des mortels, est extrêmement compliqué. Voire impossible…

AirTable a révolutionné le monde de la technologie en créant une base de données programmable sans code ! Ce qui permet aujourd’hui, à des milliers de personnes dans le monde, de créer des applications sans codes.

3. N'essayez pas de plaire à tout le monde : vous ne plairez à personne

Plaire à tout le monde c’est ne plaire à personne. Comme expliqué précédemment, être créatif c’est remplacé le statu quo, une idée existante, par une supposition, une nouvelle idée.

Être créatif, c’est réfléchir à une idée pour quelqu’un. Une personne en particulier. Résolvez le problème d’une personne, pas de tout le monde.

Lorsque Angel écrit « balance ton… », elle ne parlait pas à tout le monde. Seulement aux femmes qui étaient harcelées. L’idée fut tellement disruptive, qu’elle fut partagée par de nombreuses personnes, même par des hommes, qui n’étaient pas harcelés.

Forcément cette idée ne plaira pas à tout le monde, car elle ne remplacera le problème que d’une partie de la population. Et vous pourrez même devenir clivant (ce fut le cas d’Angel).

Mais posez-vous la question : « ai-je besoin de plaire à tout le monde pour être créatif ? »

Les marketeurs vous expliqueront qu’il faut définir ces cibles, je préfère dire : définir à qui l’on souhaite parler.

Enrichissez-vous des critiques constructives et oubliez les autres

Lorsque vous créez, il existe deux types de critiques :

  • celles qui vous font avancer
  • celles qui expriment seulement un point de vue auto centrée.
Les critiques constructives

Elles doivent être acceptées et doivent être perçues comme une source d’inspirations, un vecteur d’amélioration. Elles vous permettront de progresser jour après jour.

Il est difficile de les accepter. Pour ma part j’ai mis énormément de temps à comprendre leur intérêt.

Mais lorsque l’on écoute attentivement ces critiques, on observe qu’elles ne sont pas dirigées vers notre personne. Elles sont des axes d’amélioration, soumises par autrui, qui sont intéressés par notre idée et qui souhaitent participer à son amélioration (oups, je me suis spoilé, c’est le premier avantage de partager son idée) !

Exemple de critique constructive : partagez-moi une étape qui vous semble nécessaire à la créativité en commentaire de cet article.

Les critiques autocentrées

Ce sont les critiques provenant des personnes, ayant analysé votre idée, alors qu’elle n’en était pas la cible. Ces personnes sont ici à cause d’un défaut de marketing.*

Comment les reconnaître ? Si la critique est tournée autour d’une perception très personnelle et qu’elle ne vous aide pas à améliorer votre idée, c’est qu’elle est auto centrée.

Exemple de critiques autocentrées : Si quelqu’un estime que « pour lui » il y a trop ou pas assez de détails. Si votre idée ne correspond pas à ses attentes, etc.

S’il y en a trop, cela peut être un très bon indicateur d’une mauvaise campagne de communication ou que votre idée ne correspond pas à votre marché.

Soyez professionnel :

Être créatif ne veut pas dire peindre dans sa chambre le dimanche matin. Être créatif, c’est une méthode et de la rigueur.

À force de faire, vous deviendrez créatif. Il est donc, comme tout professionnel, nécessaire de s’organiser des plages horaires dédiées à la créativité.

Pour ma part, je rédige tous les matins, de 9h à 11h. Et mon dimanche après-midi est dédié à la rédaction de mes articles.

Pourquoi partager est indispensable pour un créatif ?

Une idée créative partager à l'aide d'un post-it

Je vous pose une question, créez-vous pour vous ou pour les autres ?

Si votre réponse est la première, la suite de cet article n’est pas pour vous.

En effet, si vous souhaitez devenir créatif, c’est pour le partager votre idée à ceux qu’elle pourra aider.

Créez par envie, partagez avec générosité

1. Une idée résout un problème : trouvez le problème !

Il existe deux visions :

  • fini : je crée pour du résultat à court terme
  • infini : je crée pour une cause, et je souhaite que tout le monde puisse accéder à mon idée pour faire avancer celle-ci.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la théorie du fini et de l’infini, Simon Senek a écrit un excellent ouvrage sur le sujet (le jeu de l’Infini).

En vous mettant dans une démarche infinie, vous vous concentrez sur le processus de création et non sur le résultat.

Si vous êtes réalisateurs de long ou court métrage, même si votre film ne vous permet pas de participer au Festival de Cannes, vous allez continuer à créer et à partager pour donner à votre public ce qu’il attend de vous.

Avoir un feed-back :

Vous êtes créatif ? Mais comment pouvez-vous vous définir en tant que telle si vous n’avez pas de retour de votre audience ?

Comme expliqué précédemment, les critiques constructives sont extrêmement importantes pour être dans un processus d’amélioration constante. Et puis c’est comme ça que vous construisez une véritable communauté : l’être humain aime sentir qu’il est utile. Demandez à votre audience son avis et faites mieux pour la prochaine fois ! 

Et recommencez.

Échangez avec des experts de votre domaine :

En partageant vos idées, vos créations, vous allez :

  • être reconnu dans votre secteur d’activité
  • vu par les experts de votre domaine.

Cela vous donnera l’occasion d’échanger avec eux. Et avoir de nouvelles idées !

Comment améliorer sa créativité jour après jour ?

Cette partie va être courte et allez droit au but :

  1. Réfléchissez à quelque chose qui peut être amélioré avec des « Et si » et surtout pas des « Mais »
  2. Lancez-vous !
  3. Demandez des feed-back à votre audience en partageant vos idées et vos créations
  4. Recommencez.

Vous l’aurez compris, la créativité demande de la rigueur, de l’envie et une méthode. Tout le monde né créatif, mais peu d’entre nous exploite notre créativité.

Alors lancez-vous !

À lire aussi :

Si vous souhaitez avoir de bons conseils chaque lundi dans votre boite mail, inscrivez-vous à notre newsletter « les idées créa du lundi » pour découvrir les bonnes pratiques créatives en communication 👇🏻👇🏻

Mince, nous n'avons pas pu confirmer votre inscription... Si cela persiste, envoyez un e-mail au gérant : mehdi@com-en-boutique.com. Il sera quoi faire 😉
Bien joué 🤙🏻 Votre inscription est confirmée. Si vous n'avez pas reçu notre message de bienvenue d'ici 5 minutes, vérifiez dans vos spams. À lundi pour développer votre stratégie de marque 😉

Faites parler de vous !

Recevez chaque semaine des conseils pour mieux communiquer sur votre marque afin de développer sa notoriété et son image auprès des consommateurs. 

On vous demande votre prénom et votre nom pour vous envoyer des e-mails un peu plus sympa. Mais promis on ne fera pas de recherche sur vous 😉

Et promis, on ne vous spammera pas ! Pas plus d'un e-mail par semaine pour développer votre stratégie de marque.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.

Si l’article vous a plu, partagez-le  sur votre plateforme préférée 👉🏻

Si l’article vous a plu, partagez-le  sur votre plateforme préférée 👇🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
Un enfant qui a la solution pour mieux communiquer autour de votre marque
Profitez de nos conseils créa avant de partir :)

Recevez chaque lundi des conseils pour mieux communiquer sur votre marque afin de développer sa notoriété et son image auprès des consommateurs

Marketing par